dire écrire - éclats de vie 

« Moi jécris pas... » Il a commencé ainsi, latelier décriture, à La Ferme des Tilleuls.  Cétait lété dernier, dans la Cartographie des merveilles de François Burland, pour lexposition collective Checkpoint*. Abiel a tracé, son nom, dans son alphabet, des lettres aux allures déglises. Raconté aussi les beignets de sa maman et les questions qui le vrillent. Lui, comme les autres participant(e)s à latelier. « Les clefs de ma vie elles sont cachées, je ne sais pas où », écrit Tizalu. « J’aimerais être un arbre avec des racines qui vont partout », ajoute Tigist.  Venus d’Érythrée ou dAfghanistan, dIran, de Guinée ou de Syrie, leurs origines sont diverses, leur âge et leur histoire aussi. Mais leurs mots surgissent et se répondent. Du voyage à la survie, de lespoir à l'abîme. Des éclats de vie. 

 

Les voici rassemblés. Quinze cartes inspirées par leur travail à latelier. Et un texte en double leporello, la rencontre de leurs mots et des miens. «On ne peut pas lire dans le noir, dit Mamadou Sow, citant l’adage peul. Mais si c’est écrit noir sur blanc, on peut y arriver. »

 

Cest Pierre Neumann qui a créé cet ensemble, glissé dans une enveloppe en pergamine. 

 

Prix:   15.-  

 

A la Ferme des Tilleuls, au magasin à Chardonne ou sur demande par envoi postal. (Frais de port de 2.- ).  

 

Pour les commander : sonia.zw@bluewin.ch 

 

*Checkpoint, jusquau 20 juin à la Ferme des Tilleuls.

C02_edited.jpg
C04.jpeg